Qu’est-ce qu’un consensus ?

Partager

Un consensus cryptographique est le protocole afin de déterminer quelles transactions sont exécutées et vérifiées, ainsi qu’à quel moment précis. Passons en revue les différents consensus les plus répandus.

Depuis le Bitcoin, beaucoup de consensus ont émergés. Sans en étudier toute la panopelie, nous allons couvrir ensemble les plus importants et répandus.

Qu’est-ce que Proof Of Work ?

Comme vous le savez probablement, le mécanisme de consensus le plus courant est Proof Of Work (preuve de travail). C’est celui-ci qui est utilisée par Bitcoin.

Le processus Proof Of Work comporte les étapes suivantes :

  • Les mineurs résolvent des énigmes cryptographiques afin d’ajouter un bloc à la fin de la blockchain
  • Ce processus nécessite une énorme quantité d’énergie pour les calculs. Les énigmes ont été conçues de manière à rendre le système difficile et fastidieux pour éviter le plus possible que deux énigmes soient résolues sensiblement au même moment
  • Lorsqu’un mineur résout l’énigme, il présente son bloc au réseau pour vérification
  • La vérification est un processus extrêmement simple

Les mineurs sont donc des ordinateurs puissants qui servent à sécuriser le réseau et valider les transactions. Il doivent essayer de trouver une combine aléatoirement afin de résoudre l’énigme et recevoir une compensation en Bitcoin par exemple.

Voilà en un survol ce qu’est le consensus Proof Of Work. Il est difficile de résoudre l’énigme, mais il est facile de vérifier si la solution est réellement correcte ou non.

Qu’est-ce que Proof Of Stake ?

Le consensus Proof Of Stake rendra le mécanisme de « minage » virtuel. Les « mineurs » sont remplacés par des validateurs.

Le processus Proof Of Stake comporte les étapes suivantes :

  • Les validateurs doivent vérouiller un partie de leurs coins en garantie (ce qu’on appele stake)
  • Ensuite, ils pourront commencer à valider les blocs. Quand ils découvrent un bloc pour lequel ils pensent pouvoir ajouter à la blockchain, ils le valideront en plaçant un pari dessus
  • Si le bloc se greffe à la blockchain, le validateur recevra un compensation proportionnelle à leur pari

Les validateurs reçoivent les frais de transactions comme compensation.

Ce consensus, bien que pas parfait, est moins énergivore que Proof Of Work.

Ethereum planifie d’utiliser Proof Of Stake avec la mise à jour nommée Casper.

Proof Of Work, Proof Of Stake et Dedicated Proof Of Stake
Proof Of Work, Proof Of Stake et Dedicated Proof Of Stake

Qu’est-ce que Delegated Proof Of Stake ?

EOS.IO introduit le consensus Delegated Proof Of Stake. EOS est créé à partir de EOS.IO et le premier coin à utiliser ce consensus. Je vais donc parler précifiquement du consensus utilisé pour EOS en particulier, quoique d’autres coins basés sur EOS.IO ont vu le jour.

Tout ceux qui détiennent des coins sur EOS peuvent sélectionner un producteur de blocs par le biais d’un système de vote en continu. N’importe qui peut participer à l’élection et auront l’opportunité de produire des blocs en quantité proportionnelle aux votes reçus. Après un certain temps, la force de notre vote diminue jusqu’à disparaître – ce qui nous force à les renouveler. Les producteurs de blocs ne peuvent donc pas se contenter de leur premiers succès.

Plus de vote détient un producteur, plus il produira des blocs et plus grande serara sa compensation. Il faut donc qu’il plaisent à la communauté, et qu’ils leur apporte quelque chose de valeur.

Le processus Delegated Proof Of Stake (EOS) comporte les étapes suivantes :

  • 21 producteurs de blocs sont élus par les détenteurs de coins EOS
  • Les blocs sont produits par 21 producteurs de blocs
  • Les 21 producteurs de blocs sont choisis au début de chaque ronde. Les 20 premiers sont automatiquement choisis tandis que le 21e est choisi proportionnellement à son nombre de vote versus les 20 premiers
  • L’ordre des producteurs de blocs est choisi géographiquement
  • Pour que la transaction soit coulée dans le béton, l’approbation du 2/3 des producteurs est nécessaire (15 sur 21)

Le système DPOS ne rencontre pas de problème de fork car au lieu de faire concurrence pour trouver des blocs, les producteurs doivent coopérer. Tout de même, dans le cas où cela surviendrait, le consensus bascule automatiquement sur la chaîne la plus longue comme POW et POS.

Plus de frais de transaction

Avec EOS, les utilisateurs peuvent utiliser des ressources proportionnellement à leur participation, plutôt que de devoir payer chaque transaction. Donc, si vous possédez N jetons EOS, vous avez droit à N * k transactions. Les frais de transaction sont donc éliminées.

Comment les producteurs sont récompensés ?

Les producteurs de blocs sont récompensés avec des coins créés, prédéterminé d’avance.

Voilà, espérant t’avoir éclairé sur les consensus en crypto principaux. À noter que certains projets utilisent d’autres consensus qui doivent faire leur preuves. D’autres utlisent également un mélange entre plusieurs consensus.

Cet article t’as été utile ? Fais-moi part de to avis en commentaire !


Partager

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *